Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

slogan-bas

La Commission Aménagement du Territoire est relancée !

A l’Assemblée Générale du 23 septembre 2017, les membres de la FRAPNA Isère ont décidé de relancer une Commission Aménagement du Territoire s’intéressant notamment aux plans et projets d’urbanisme ou d’infrastructure (en particulier de transport) qui concernent plusieurs communes ou territoires.

grenoble frapna

Cette commission composée de bénévoles travaillera sur des dossiers d’intérêt intercommunal, sur des thèmes récurrents dans les projets d’aménagement (par exemple, la question du foncier et de l’imperméabilisation des sols) et construira peu à peu une vision globale sur le département, en coordination bien sûr avec les associations et réseaux FRAPNA.

Rappelons que les enjeux environnementaux liés à l’aménagement du territoire sont considérables :

  • la préservation des milieux,
  • la gestion des sols,
  • la biodiversité,
  • la production et la gestion des déchets,
  • la préservation des paysages,
  • les pollutions en tout genre,
  • les effets climatiques, etc.

La commission pourra s’inscrire dans diverses procédures et instances où la FRAPNA est consultée ou associée : PLUI, CDPENAF, OFPI, SCOT …*

* PLUI : Plan Local d’Urbanisme Intercommunal
CDPNAF : Commission Départementale de Préservation des Espaces Naturels, Agricoles et Forestiers
OFPI : Observatoire Foncier Partenarial de l’Isère
SCOT : Schéma de Cohérence Territoriale

Réunion de lancement de la nouvelle commission :

Pour faire connaissance entre personnes intéressées et pour lancer les travaux de la commission, la première réunion est prévue : jeudi 23 novembre, à 18h30, salle Orchidée de la MNEI, à Grenoble.  

Ensuite, la commission fonctionnera en bonne partie à distance (par mail ou téléphone) et de temps en temps en réunion physique.

CONTACT :

Les personnes intéressées, présentes ou non à la première réunion, sont les bienvenues et peuvent contacter Francis Odier (06 72 92 70 20 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) pour discuter des centres d’intérêt et actions à mener.

"SORTONS NATURE", le catalogue des activités AUTOMNE-HIVER 2017-2018

L'automne est là : la nature se pare de ses plus belles couleurs, c'est l'occasion de sortir sa douce écharpe et d'aller découvrir les trésors de saison des forêts, étangs et montagnes près de chez vous ! Le catalogue d'activités "automne-hiver" du Réseau Education Nature & Environnement de la FRAPNA Isère peut vous donner des idées : sorties nature, conférences, ateliers, chantiers bénévoles... dans tout le département.

couv programme automne hiver 2017 2018SORTONS NATURE, le catalogue des sorties en Isère

Découvrez toutes les sorties, prospections, chantiers bénévoles et formations du Réseau Education Nature et Environnement de la FRAPNA Isère.
› Programme automne-hiver 2017-2018

LE RENE, c’est quoi ?

Forte de plusieurs milliers d’adhérents, la FRAPNA Isère fédère plus de 60 associations de protection de la nature dans le département.
Le Réseau Education Nature et Environnement (RENE) coordonné par la FRAPNA Isère rassemble les associations et structures qui se donnent pour mission la sensibilisation, l’éducation à la nature et à l’environnement partout, pour tous et à tous les âges de la vie, dans un objectif de protection de la nature.

SE RENSEIGNER ET S’INSCRIRE

La plupart des sorties se font sur inscription obligatoire. Les associations ont beaucoup de demande : pensez à vous inscrire (et à prévenir en cas d’empêchement, les personnes sur liste d’attente seront ravies !).

A noter : après son édition, ce programme n’est pas remis à jour en fonction des potentiels reports ou annulations. Merci de contacter l’association organisatrice pour vérifier l’actualisation de la sortie.

Jean-François Noblet nommé au CNPN

portrait JFNJean-François Noblet, premier directeur de la FRAPNA Isère, est membre de la Commission Espaces protégés du Conseil National de Protection de la Nature (CNPN). Il a accès à tous les dossiers soumis au CNPN (gestion des réserves naturelles, parcs nationaux, parcs régionaux, réserves biologiques de l'ONF, demande de dérogation de destruction d'espèces protégées, mesures compensatoires des études d'impact etc.). Il peut en être le rapporteur, a déjà rédigé un avis pour le CNPN et il participe aux votes de sa commission et à certaines séances plénières.

Il suit les dossiers de l'Isère et peut être contacté par les adhérents FRAPNA concernés par les enjeux de leur territoire. Actuellement, il travaille sur la ZAC de la Maladière à Bourgoin et sur celle du Parvis à Voiron. Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Son dernier ouvrage
Jean-François Noblet vient de publier "Chronique d'un train fou", ouvrage où il rend hommage à de nombreux militants FRAPNA, passagers du train fou qu'ils tentent d'arrêter. Il donne le livre et vend la dédicace 10€ + 2,80€ de port si on commande ce livre à son domicile : Jean-François Noblet, 486 route de Voiron 38960 St Etienne de Crossey.

Crédits photo : © Daniel Madeleine

Concours prairies fleuries 2017 en Matheysine

Après le Trièves en 2014, la FRAPNA Isère organise le Concours Prairies fleuries en 2017 en Matheysine : un jury d'experts a visité 7 exploitations participant au concours local dans la catégorie prairies et fauche et pâture de montagne. L'objectif : valoriser des milieux agricoles à haute valeur écologique et paysagère et valoriser le travail des agriculteurs qui entretiennent ces prairies au bénéfice des animaux qu’ils élèvent.

Le Concours des prairies fleuries : biodiversité et agriculture recompensées

Il n'est pas question ici de prairies semées de jolies fleurs colorées comme on en voit parfois au bord des routes ou dans les parcs et jardins. Il s'agit de prairies naturelles agricoles gérées par des exploitants pour l’alimentation de leur bétail. Le Concours Général Agricole des Prairies Fleuries a pour objectif de récompenser, à travers un prix d’excellence professionnelle, les savoir-faire et la technicité des agriculteurs dont les parcelles présentent le meilleur équilibre agri-écologique dans différentes catégories de prairies de fauche et de pâture.

Qu'est ce qu'une prairie fleurie au sens du concours ?

A la différence des jachères fleuries, qui sont implantées en lisière des champs cultivés, les prairies fleuries sont des herbages (non semés) riches en espèces qui sont fauchés ou pâturés pour nourrir le bétail. La biodiversité observée correspond à la richesse de la flore et de la faune locale maintenue et gérée par les agriculteurs. Insectes, oiseaux, reptiles, batraciens ou petits mammifères sont abondants dans ces milieux menacés à l’échelle européenne par les changements de pratiques ou par l’abandon d’exploitation.

Un concours local en Matheysine organisé par la FRAPNA Isère

Notre objectif est de valoriser ces prairies et les pratiques agricoles respectueuses de l'environnement, si utiles à la biodiversité, dans un contexte global de régression de biodiversité agricole. En partenariat avec la Chambre d'Agriculture de l'Isère, Sitadel et avec le soutien de Conseil départemental, l'édition 2017 a eu lieu en Matheysine : les membres du jury ont visité les exploitations des agriculteurs participants le mardi 6 juin.

La remise des prix 2017

Le premier prix a été remis à Françoise Rebreyend le 13 août à l'occasion de la Fête des moissons, en présence de la députée Marie-Noëlle Baptistel, le conseiller départemental maire de Corps et Président de la communauté de communes Fabien Mulyk, le maire de Pierre-Châtel, Alain Villards et Patrick Reynier-Poëte, maire de Saint-Jean-de-Vaulx et administrateur de Sitadel.

Le jury a particulièrement apprécié la biodiversité de sa parcelle et la façon dont celle-ci était valorisée pour l’alimentation des animaux. L'ensemble des participants se sont vu offrir des cadeaux de la part du Département, de la Chambre d'Agriculture et de la FRAPNA. La lauréate a également reçu des billets de trains pour aller concourirau Salon de l'Agriculture de Paris en mars 2018 dans la catégorie prairies et fauche et pâture de montagne, aux côtés des lauréats des différents concours locaux organisés en France.

remise prix concoursPF 2017

Dossier : Pollution de l'air, climat, énergie

Si le réchauffement climatique fait couler beaucoup d'encre et mobilise les états de la planète dans de grand messes depuis des décennies, masquant un immobilisme politique généralisé, le suivi de la qualité de l'air se décline à des échelles plus locales et repose sur un appareil législatif tant au niveau des Etats qu'au niveau européen en ce qui concerne les pays de l'Union Européenne.

Sur le plan politique, le mouvement pour une amélioration de la qualité de l'air, la limitation de consommation des énergies fossiles au profit des énergies renouvelables semble clairement prendre forme. Il s'est écoulé vingt ans depuis la promulgation de la loi LAURE en 1996. Le véritable changement passe par la prise de conscience individuelle et l'appropriation comportementale. Nous n'avons plus vingt ans devant nous pour prendre cette direction car il apparaît clairement que pollution de l'air et réchauffement climatique sont indissociables.

pollution grenoble marc peyronnard

Respirer un air de qualité, c'est un droit

Concernant la France, la loi 96/1236 dite LAURE de juin 1996 promulguée le 31 décembre de la même année (loi sur l'Air et l'Utilisation Rationnelle de l’Energie), promulguée en 1996, dispose que l'être humain a le droit de respirer un air ne mettant pas sa santé en danger.

Cette loi a rendu obligatoire :
- la surveillance par l'Etat de la qualité de l'air,
- la définition d'objectifs de qualité de l’air,
- l'information du public.

Elle prescrit l'élaboration :
- de Plans régionaux de la qualité de l'air,
- de Plans de protection de l'atmosphère,
- de Plans de Déplacement Urbains.

Un millefeuille de plans pour combattre la pollution de l'air

En Europe

Depuis 2005, les pays de l'Union Européenne sont tenus d'élaborer un plan quinquennal de protection de l'atmosphère (PPA) dans toutes les agglomérations de plus de 250 000 habitants.

En Isère

Après un PPA 2005-2010 dont les objectifs n'ont pu être atteints, un second plan 2010-2015 prorogé à 2016 a pris fin il y a un mois et avant même que le bilan n'en soit tiré, il est d'ores et déjà avéré que les objectifs ne seront pas totalement atteints. Il était prévu qu'un bilan annuel des actions engagées dans le cadre du PPA soit présenté annuellement au CODERST (Comité Départemental de l'Environnement, des Risques Sanitaires et Technologiques).  

Quels dispositifs dans le bassin grenoblois ?

Dans la suite logique du dispositif européen mis en place, un nouveau plan de protection de l'atmosphère pour la période 2016-2021 devrait être en chantier pour l'agglomération (élargi au périmètre du SCOT dès 2010, soit 275 communes et plus de 700 000 habitants). L'adoption tardive par le préfet de l'Isère du PPA 2011-2015 le 25 février 2014 offre un recul insuffisant sur les 21 actions permanentes et l'action d'information ponctuelle en cas de pic de pollution proposées dans ce document. Le dernier comité de suivi de ces actions, réuni le 25 novembre 2016, juge satisfaisantes les réponses à quatre de ces 22 actions. Depuis le 18 décembre 2016 (commission plénière du SPPPY) la gestion du PPA entre désormais dans la compétence de la Commission Climat Air Energie créée ce jour au sein du SPPPY (Secrétariat Permanent pour la Prévention des Pollutions et des risques dans l'Y grenoblois).

Pour l'élaboration du prochain PPA sur la période 2016-2021, les communautés de communes de Grenoble, Lyon et Saint Etienne semblent s'acheminer vers une concertation active. En effet, les sources de pollution des trois métropoles présentant de nombreux points communs, des actions similaires concertées pourraient ainsi bénéficier de synergies et de moyens mis en commun pour une plus grande efficacité.
Une réflexion transversale semble se dessiner entre le PPA de notre territoire et ceux voisins du Rhône et de la Savoie. En effet, compte tenu des épisodes prolongés des épisodes de pollution athmosphérique et de la mobilisation de la population locale, le bilan du PPA 2010-2015 concernant la Vallée de l'Arve est attendu afin de servir de socle de travail pour élaborer les futurs dispositifs dans une optique volontariste. Les communautés de communes de Grenoble, Lyon et Saint Etienne suivraient la sortie de ce bilan pour lancer l'élaboration de leur propre PPA : en d'autres termes, il semble réaliste de ne pas attendre le lancement de ce nouveau PPA avant plusieurs mois pour ces trois métropoles.

Des actions concrètes menées principalement par les communautés de communes

Parallèlement au PPA et couvrant un domaine plus étendu, dès 2010, les régions ont été tenues d'élaborer un Schéma régional du climat de l'air et de l'énergie (SRCAE) à échéance 2020 et 2030 compatible avec le PPA. C'est dans ce schéma que s'inscrivent les initiatives des communautés de communes en la matière.
Il faut reconnaitre que dans ce registre, Grenoble-Alpes Métrople, communauté de communes regroupant 49 communes dans le périmètre de l'agglomération grenobloise, est pionnière. Elle fut la première agglomération de France à se doter d'un plan Air Energie Climat dès 2005.

Sur la période 2005-2014 on note les chiffres annoncés par l'AASQUA (association autorisée pour surveiller la qualité de l'air) Air Rhône-Alpes :
chiffres athmo RA

Les objectifs de la Metro à l'horizon 2020 et 2030 rejoignent ceux du SRCAE (schéma régional) et paraissent particulièrement ambitieux par rapport aux moyens déployés. 2020, c'est demain !

chiffres metro

 

Les structures et outils institutionnels

Le « bras armé » du Ministère de l'environnement : l'ADEME

Née en 1991 de la fusion de structures existantes nées au début des années 1980, l'ADEME (Agence de l'Environnement et de Maitrise de l'Energie) est un établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle du Ministère de l'Environnement et du Ministère de l'Education et de la Recherche. Sa nature, ses missions, son organisation et son fonctionnement sont fixés par le Code de l'environnement. Administrée par un conseil d'administration et un conseil scientifique, elle comprend 26 directions régionales gère un budget annuel d'environ 700 millions d'euros, un fonds d'investissement de 2675 millions d'euros issu de l'emprunt de 35 milliards d'euros contracté par l'Etat en 2010 et emploie environ 1000 salariés ETP.

Les actions de l'ADEME s'inscrivent dans les 5 objectifs de développement durable édictés par le Code de l'environnement à savoir :

  • lutte contre le réchauffement climatique et la pollution de l'air
  • préservation de la biodiversité, des milieux naturels, des ressources
  • contribution à la cohésion sociale, la solidarité entre les territoires et les générations
  • épanouissement de tous les êtres humains
  • transition vers une économie circulaire, une consommation sobre et responsable et une réduction des déchets

NB : Parmi les initiatives industrielles et dans le cadre du programme « véhicules du futur », l'Etat a annoncé en décembre 2015 la création d'une joint-venture entre Alstom et Ademe : Speedinnov.

Les dispositifs locaux :

  • ALEC (Agence Locale pour l'Energie et le Climat)

C'est en 1994 que la commission européenne a lancé un dispositif de soutien à la création d'Agences Locales pour l'Energie et le Climat (ALEC). Conformément à la définition européenne une ALEC est une organisation indépendante, autonome, à but non lucratif, créée à l'initiative des collectivités locales et de leurs groupements. Actuellement, on compte environ 400 agences locales réparties sur le périmètre européen. En 2004, les ALEC françaises se sont regroupées en sein de la FLAME (fédération des agences locales de maitrise de l'énergie), représentant unique auprès des instances nationales et européennes. Elles constituent un outil de proximité d'aide à la décision et de lieu d'échange et de conseil  matière  pour les collectivités, les bailleurs, les particuliers dans les démarches d'économie d'énergie et de développement des énergies renouvelables.

Parmi les initiatives de l'ALEC, notons les opérations  « De quel bois je me chauffe » comprenant le développement d'une filière qualité  bois de chauffage et favorisant le renouvellement des appareils de chauffage et la campagne « Mur-Mur » favorisant la réhabilitation des logements anciens dans l'optique d'une meilleure isolation.

  • ATMO RHONE ALPES (section Isère) :

Agréée par le Ministère de l'Environnement pour la surveillance de la qualité de l’air, cette association financée par les collectivités locales est très active : elle gère un réseau de stations de mesure de la qualité de l'air réparties sur le territoire départemental, anime l'Observatoire du PAEC (Plan Air Energie Climat) et développe des supports de communication destinés à sensibiliser les citoyens pour faire évoluer leur comportement vers de meilleures pratiques.

  • AGEDEN :

Association loi 1901, par des bénévoles, cette structure financée par ses adhérents d'une part et ses partenaires institutionnels d'autre part, milite et œuvre pour le développement de nouvelles pratiques dans le but de réduire la consommation d'énergie. Citons les initiatives « Familles à énergie positive en Isère » et l'aide au pré-diagnostic thermique des logements avec possibilité de prêt gratuit de caméras thermiques aux adhérents.

  • Appel à projet national « Villes respirables à 5 ans »

Dans le but de développer une dynamique en matière de lutte contre la pollution de l'air, le Ministère de l'Environnement a lancé le 2 juin 2015 (mis à jour le 26 janvier 2016) un appel à projet auprès des communautés de communes s'engageant sur deux thèmes choisis parmi cinq proposés. Les projets de 20 communautés de communes ou métropoles ont ainsi été sélectionnés dont 5 appartenant à la région Auvergne - Rhône Alpes : Annemasse (communauté de communes), Faucigny-Glières-Bonneville (communauté de communes), Lyon (métropole), Grenoble (métropole), Saint-Etienne (métropole).

 

Devenez bénévole !

Couv LivretBenev F38

   Suivre sur Facebook Suivre sur Twitter Suivre par RSS