Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

slogan-bas

Huez : vers un Plan local d'urbanisme responsable ?

En 2017, la FRAPNA Isère s’était largement mobilisée pour la protection des milieux naturels et la lutte contre une artificialisation sans fin de la montagne : au cœur de notre action, les velléités d’aménagement de la station de l’Alpe d’Huez, bien connue des Isérois. Après la victoire de l’annulation du Plan Local d’Urbanisme (PLU), où en est-on du feuilleton juridique du dossier Huez ?

1024px Alpe dHuez resort seen from Mine de lHerpie winter 2009 Marcin Floryan CC3.0

Crédits photo : Marcin Floryan

Une victoire de la FRAPNA avec l’annulation du PLU d’Huez

Le 19 octobre 2017, le tribunal administratif de Grenoble donnait raison à la FRAPNA Isère dans deux recours l’opposant à la commune d’Huez : cette décision annulait notamment le Plan Local d’Urbanisme réfléchi depuis 13 ans par la commune d’Huez et qui prévoyait la construction de nouveaux logements (4 600 lits touristiques supplémentaires) dans une station déjà pourvue d’infrastructures largement sous utilisées. Une sanction pour la commune d’Huez et une avancée majeure pour la jurisprudence : ce jugement est le premier à entériner la nécessité de prendre en compte la problématique des lits froids dans les politiques d’aménagement en milieu montagnard. Après avoir préféré faire appel de ce jugement d’annulation de son PLU, Huez a finalement opéré un revirement majeur en retirant son recours en appel, premier signe de bonne volonté de la part de la commune.

Des démarches juridiques toujours en cours

Cette annulation du PLU empêchait donc théoriquement toute construction neuve, mais le Maire, prévoyant, avait déposé 7 permis de construire d’importance juste avant le délibéré du tribunal. Pour faire respecter la Loi, la FRAPNA a engagé des recours auprès du tribunal pour demander l’annulation de tous ces permis, sauf un, le permis de l’Eclose Est permettant la construction d’une résidence de tourisme de plus de 1000 lits sur l’ancien circuit du trophée Andros, une zone à faible intérêt environnemental et paysager. Cette décision doit être appréhendée comme une ouverture au dialogue de la part de la FRAPNA, qui appelle en retour la commune à prendre ses responsabilités dans sa politique d’aménagement.

Vers un PLU et une politique d’aménagement plus responsable ?

En effet, de nombreux indicateurs laissent à présager de graves difficultés pour le tourisme de neige. La presse s’en est fait largement l’écho récemment et la Cour Régionale des Comptes a souligné le caractère particulièrement alarmant de la situation. Il est temps de changer de modèle : inutile de s’arcbouter sur quelques semaines en février où la montagne bat son plein pour justifier toute la politique d’aménagement de la commune. Après ces démêlés juridiques, les bases de construction du nouveau PLU d’Huez sont désormais claires et la FRAPNA s’engage à maintenir le dialogue avec la commune d’Huez et aider à une prise en compte optimale des problématiques environnementales et de l’intérêt général.

Pour compléter : article sur Huez dans  « L’écho aux montagnes » de la FRAPNA, p.35-36 (nov. 2017)

Devenez bénévole !

Couv LivretBenev F38

SORTIES NATURE 2018

Capture decran 2018 04 06 a 11.52.59

   Suivre sur Facebook Suivre sur Twitter Suivre par RSS