Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

slogan-bas

Communiqués et dossiers de presse

CHAMROUSSE - VALLON DES VANS
> Le dimanche 13 mars : EN A-VANS !
> Rassemblement pour défendre le vallon des Vans - 18 janvier 2016

29èmeFESTIVAL DU FILM NATURE & ENVIRONNEMENT 2015
> Le film "Demain" en avant-première au Méliès - Vendredi 30 octobre 2015 à 20h15
> Communiqué 29ème Festival International du Film Nature et Environnement - Vendredi 13 novembre 2015
> Affiche Festival 2015 BD
> Communiqué 20 ans de partenariat FRAPNA et VICAT - Mercredi 25 novembre 2015

ACCIDENT DE CHASSE MORTEL À REVEL
> Accident de chasse de Revel ou la prise en otage de la nature et des citoyens - Lundi 10 octobre 2015

LE JOUR DE LA NUIT 2015
> Découvrez les charmes du monde nocturne - Samedi 10 octobre à Grenoble

CLIMAT DE FÊTE
> Communiqué de presse FRAPNA - Un Climat de Fête avec la FRAPNA - Samedi 26 septembre à Grenoble

POLLUTION DE L'AIR
> Communiqué de presse FRAPNA - APIE : Action Rendez-nous notre air à Bourgoin-Jallieu sam. 4 juillet

FETE DE LA NATURE
> Communiqué : La FRAPNA Isère fête la nature le samedi 23 mai

SEMINAIRE Réseau Patrimoine Naturel
> Communiqué de presse : Séminaire RPN le 29 juin 2015

BIODIVERSITÉ
> Communiqué de presse : Préservez la biodiversité pour des jardins et des espaces verts plein de vie !

AGRICULTURE
> Communiqué de presse : Le Trièves à l'honneur au Salon de l'agriculture à Paris - 3 mars 2014

FESTIVAL DU FILM NATURE & ENVIRONNEMENT
> Communiqué de presse général
> Dossier de presse
> L'affiche du Festival (Basse Définition)
Pour la version HD, contactez nous ! 04 76 42 98 48
> Communiqué de presse Soirée 27 nov. "Des pollutions, des solutions"

> Communiqué de presse Journée 29 nov. "Qualité de l'air = santé"

Dossier ETOILE DU VERCORS
> CP Etoile du Vercors - Prolongation de l'enquête publique : première victoire face au saucissonage du dossier - 6 nov. 2014
> CP Réunion publique jeu. 23 oct. 2014 : comment stopper la pollution de la rivière Isère à St Just de Claix ?

Center Parcs Chambaran
> CP Center Parcs - Face à l'exaspération exponentielle, un dialogue environnemental de haute qualité doit être renoué - 02/12/2014
› CP Center Parcs - Barrage de Sivens - Center Parcs : des parallèles inquiétants qui témoignent d’un dialogue environnemental navrant ! - 4 nov. 2014
> CP Center Parcs - Un début de chantier précipité, voire illégal ! - 20 oct. 2014

> CP Center Parcs - Avis favorable au Coderst, un tour de passe-passe qui ne trompe personne - 29 sept. 2014
> Center Parcs - Réponse FRAPNA Isère enquête publique PARTIE 2 - 28 mai 2014
> Center Parcs - Réponse FRAPNA Isère enquête publique PARTIE 1 - 23 mai 2014
> CP Center Parcs - Dernière réunion publique - 15 mai 2014

> CP Center Parcs - Ouverture de l'enquête publique - 14 avril 2014
> Note d'intention FRAPNA Isère à l'intention des commissaires enquêteurs - 14 avril 2014
> Motion du Conseil d'Administration FRAPNA Isère - 2008
> Article "2014, une année décisive pour le projet Center Parcs ?" - Isère Nature, trimestriel FRAPNA Isère n°304-305


Jour de la Nuit 2014
> Plongeons dans l'obscurité le Jour de la Nuit : sam. 20 septembre 2014

Déchets
> Déchets toxiques à Salaise-sur-Sanne - 17/07/2014

Loup
> Fin de la consultation sur les conditions 2014-2015 du tir du loup : pourquoi s’en prendre une fois de plus aux associations de protection de la nature ? - 20 juin 2014

Décharges sauvages
> Communiqué de presse Décharge Heyrieux

Pollution lumineuse
> Communiqué de presse Pollution lumineuse, des progrès en perspective

 

CONTACT PRESSE :
Service communication FRAPNA Isère : 04 76 42 98 48 - communication-isere@frapna.org

 

frapna  logo nature vivanteGentiana

Communiqué de presse
FRAPNA Isère - Nature Vivante - Gentiana
Jeudi 9 février 2017

Les coteaux de Seyssuel
saccagés en toute impunité !

Les associations Nature Vivante, Gentiana et la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA) de l’Isère sont profondément indignées. Les coteaux de Seyssuel abritent les 19 seules stations de gagées des rochers de l’Isère. Cette espèce, protégée au niveau national, n'est présente que sur des surfaces naturelles devenues plus rares en raison de leur disparition au profit de l'agriculture et de l'urbanisme. Pour faire place à la vigne, ici, 30 % des ces populations de gagées des rochers ont été détruites : ce dommage irréversible aurait pu être évité si M. le Préfet avait accepté de signer le nouveau projet d’arrêté préfectoral de protection de biotope.

Des opérations de destruction parfaitement illégales sur des espèces protégées

Sur les coteaux de Seyssuel, nous assistons à un spectacle de désolation depuis plusieurs semaines sur des parcelles classées en zone naturelle à protéger. Pour installer un futur vignoble, les travaux d’affouillement, d’exhaussement, de débroussaillement et de défrichement – actuellement toujours en cours ! - ont détruit 6 des 19 stations de gagées des rochers. Les destructions causées par ces travaux n’ont pas fait l’objet d’une dérogation au régime de protection des espèces protégées et de leurs habitats. Au titre des dispositions du plan d’occupation des sols de la commune de Seyssuel, de tels travaux ne peuvent être réalisés dans cette zone. Par ailleurs, certaines opérations de défrichement soumises à autorisation préalable, n’ont pas été autorisées. Ces travaux sont donc réalisés en toute illégalité.

Un patrimoine naturel exceptionnel que l’État n’a pas su protéger

En 2003, l'association Nature Vivante, soutenue par sa fédération FRAPNA Isère, demandait aux services de l’Etat de prendre un Arrêté de Protection de Biotope sur les coteaux de Seyssuel de manière à préserver cette partie exceptionnelle de patrimoine naturel unique en Isère. Après 10 années de concertation un arrêté était enfin signé le 13 juin 2013.

Cependant, suite à un recours d'opposants (viticulteurs et trialistes), cet arrêté était annulé le 28 avril 2016 pour un vice de procédure et non pour une question de fond. Un nouveau projet d'arrêté a été proposé et a obtenu un avis favorable à l'unanimité à la Commission départementale de la nature des paysages et des sites. Cependant, le Préfet nous informait le 19 août 2016 de son refus de prendre un nouvel arrêté malgré la régularisation de la procédure.

Le Préfet a estimé que « la prise de conscience des acteurs locaux de la singularité de ce site naturel ayant largement évolué » et qu’eux-mêmes ayant souhaité l’inscrire dans « une charte environnementale et paysagère » (charte de bonne conduite), ce nouvel état d’esprit pouvait donc à lui-seul se substituer à une réelle politique publique de protection de ce bien collectif qu’est la biodiversité.
Nous pouvions donc faire confiance aux viticulteurs et à leur bonne volonté dès lors que le Préfet venait de recueillir "droit dans les yeux" l'engagement des viticulteurs à signer une charte environnementale. C'est avec surprise et consternation que nous avons constaté le saccage de ce site exceptionnel.

Les associations appellent l’État à prendre ses responsabilités

La FRAPNA Isère a décidé de porter plainte et d’engager toutes les démarches nécessaires pour obtenir l’arrêt des travaux dans les meilleurs délais et la remise en état du site.

Nature Vivante, Gentiana et la FRAPNA Isère appellent solennellement le Préfet à prendre rapidement ses responsabilités. Aujourd’hui, il ne fait aucun doute que seule la prise d’un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotopes sur les coteaux de Seyssuel sera en mesure de préserver cet espace riche et fragile, qui recèle encore quelques trésors de notre biodiversité. Mais jusqu’à quand ?

 

gagée des rochers

 Crédits photos : Nicolas Souvignet

CP FRAPNA Inventaire Arbres remarquables

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
FRAPNA Isère et Le Pic Vert

Mardi 27 septembre 2016
logo frapna    logo pic vert 

SAVE THE DATE

visuel journees agricultureurs jardiniers 2016
Journées d’échanges
« Agriculteurs, jardiniers :
Produire en préservant la biodiversité »

 12 et 13 octobre 2016

12 octobre : Lycée agricole de Saint-Ismier (matin et après-midi)
13 octobre : MFR de Moirans (matin) et Jardins de la Solidarité de Moirans (après-midi)
Organisé par la FRAPNA Isère et l'association Le Pic Vert

 

L'usage de pesticides constitue une menace sur la santé humaine, la biodiversité, la qualité de l'eau et l'environnement en général : les personnes utilisant les pesticides régulièrement dans le cadre de leur travail sont donc les premières victimes de ces produits. Le gouvernement prévoit d’interdire l’utilisation des pesticides par les communes en 2017 et la vente libre de ces produits aux particuliers en 2019.
Que nous soyons jardiniers, maraîchers, agriculteurs ou professionnels de la gestion des espaces verts, nous avons besoin de nous former aux pratiques alternatives et de connaître nos alliés naturels.
 
> Parmi les thèmes abordés :
Les nouveautés du plan Ecophyto 2 pour la réduction des pesticides
Pesticides et santé

Les atouts environnementaux et économiques de la biodiversité agricole

Le sol milieu vivant
Quelques principes d'agriculture biologique et d'agroécologie
Des démonstrations de terrain l'après-midi

Programme définitif à venir sur www.frapna-38.org
Repas à la cantine du lycée au frais des participants (12 €)

 
    ecophyto nouveauVisuel   MAAF   ONEMA logo


Action pilotée par le Ministère chargé de l'agriculture, avec l’appui financier de l’Office national de l'eau et des milieux aquatiques, par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au plan Écophyto.

  Créée en 1972, la FRAPNA Isère a pour but la défense et la protection de la faune et de la flore sauvages, des milieux naturels et de l'environnement.
Plus d'infos sur notre site
www.frapna-38.org
 

 

 

 

Si ce message ne s'affiche pas correctement cliquez ici
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
FRAPNA Isère

Mrecredi 20 juillet 2016
logo frapna
Déjà plus de 95 700 m de dénivelés parcourus
en soutien aux associations environnementales iséroises !

 
Depuis le lancement de notre action inter-associative "Permis de nature" au mois de juillet, 353 personnes ont déjà parcouru 1712 km et 95 700 m de dénivelés en Isère pour soutenir les associations environnementales. Faîtes comme eux : participez !
 
La Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère (MNEI) ainsi que certaines de ses associations membres connaissent une situation de crise sans précédent suite aux décisions de certaines collectivités publiques de diminuer brutalement leurs subventions. Ces coupes équivalent à des diminutions de plus des 3/4 des montants de soutien, entraînant des suppressions de postes salariés allant jusqu’à la moitié du personnel.

Ces mesures de licenciement économique ont dû être prises rapidement pour faire face à des situations financières inquiétantes qui se profilent encore pour 2017. Cette baisse des effectifs impacte fortement les activités de nos associations, mettant en péril la survie même des structures.

 
LA MNEI, ESPACE DE RASSEMBLEMENT POUR LES AMOUREUX DE LA NATURE
La MNEI, rassemble 37 associations adhérentes regroupant à elles toutes presque 6000 adhérents, plus de 100 emplois et des dizaines de milliers d’usagers de la nature et de personnes sensibilisées aux enjeux environnementaux actuels.
La FRAPNA Isère est membre de la MNEI et soutient cette espace de mutualisation, d'échange et d'action !

Le nombre d’adhérents de nos associations environnementales a été comparé à celui des licenciés des fédérations de chasse et de pêche, plus important. Pourtant, nous avons tous notre « permis de nature » gratuit, ouvert à tous et la liberté de nous y rendre à tout moment de l’année…!

permis de nature MNEI 
 
AGISSEZ AVEC NOUS !
Si, dans le cadre de vos loisirs ou de votre activité professionnelle, vous aimez parcourir ou observer la nature ;
Si vous êtes sensibles à la qualité de notre environnement et aux enjeux actuels concernant sa protection ;
Si vous pensez que les associations environnementales ont un rôle à jouer parmi les acteurs de l’éducation à l’environnement, la connaissance et la protection des milieux naturels ou dans les réponses à apporter pour relever les défis de la transition énergétique et écologique ;
Alors nous vous proposons de soutenir la MNEI et ses associations en comptabilisant vos kilomètres et/ou dénivelés parcourus en Isère cet été et ce jusqu’à la fin de cette année ;

A pied, à cheval, en vélo mais aussi en cueillant, en observant, en grimpant, en volant ou encore en pagayant, bref à travers toute activité pratiquée en milieu naturel !

COMMENT PARTICIPER ?
> Rendez-vous sur le site www.permisdenature.mnei.fr et enregistrez vos kilomètres et dénivelés parcourus à chacune de vos sorties nature de l’été.
> Diffusez l’information à un maximum de monde autour de vous !
> Partagez vos photos sur la page Facebook de la MNEI


 

 

 

 

frapna  


FRAPNA ISÈRE
COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Mardi 13 septembre 2016

Un arbre remarquable de 150 ans sévèrement meurtri à La Tronche

Vieux d'environ 150 ans, le magnifique Cyprès chauve inventorié à côté du Centre Hospitalier Universitaire (La Tronche) est victime d'une coupe drastique. Dans le cadre de son action sur les arbres remarquables du département, la FRAPNA Isère donne l'alerte et se saisit du dossier.


Un arbre à la longévité remarquable

Nous l'avions admiré, photographié et référencé dans notre inventaire des arbres remarquables : un tronc dépassant largement les 3 mètres de circonférence et une hauteur imposante. Ce Cyprès chauve respirait la santé et poussait tranquillement aux côtés du pavillon Dominique Villars dans l'enceinte du Centre Hospitalier Universitaire (CHU). Il avait dû voir une foule de changements dans le paysage depuis qu'il avait vu le jour. Son environnement était probablement plutôt aisé : ceux qui l'avaient planté là, sans doute au XIXème siècle, comme arbre d'ornement dans un parc n'ont probablement pas connu la misère qui sévissait non loin dans ces temps là. Puis, suite à la Seconde Guerre mondiale, l'activité économique a explosé amenant un meilleur niveau de vie et une urbanisation galopante : notre Cyprès chauve a eu très chaud lors de la construction de l'hôpital dans les années 60, mais il y a survécu. Cet arbre magnifique apportait de l'ombre et probablement bien plus aux patients de ce pavillon réservé à la psychiatrie pour adulte.

Le Cyprès chauve est un arbre remarquable : originaire du sud-est des États Unis, il présente une adaptation particulière à la vie dans les zones humides. En situation de sol détrempé régulièrement, il développe des « pneumatophores », sortes de racines qui sortent du sol à la verticale et qui contribuent à sa respiration. Une autre de ses particularités, pour un conifère, est de perdre ses aiguilles en hivers, comme notre mélèze local. Le cyprès chauve peut vivre jusqu'à 500 ans : il avait donc encore une longue vie tranquille devant lui...

cypres chauve3

La FRAPNA Isère donne l'alerte

Le 12 septembre 2016 au matin, nous avons appris, grâce à la vigilance d'un observateur (merci à lui !), qu'une coupe pour le moins drastique était en cours. Coups de fil, visite sur place, discussion avec des élagueurs... : tout était planifié, étudié, c'était la seule solution. Circulez, il n'y a rien à voir ! « L’arbre en question a été étêté à 10 mètres et a donc pu être préservé », selon le CHU Grenoble Alpes. Si ce dernier s'est engagé à replanter un sujet de cette même espèce, aucun jeune arbre ne pourra remplacer ce patrimoine naturel (refuge de biodiversité) et culturel.

Beaucoup de questions restent en suspens :

  • Toutes les solutions ont-elles vraiment été envisagées ?
  • Pourquoi aucune association de protection de la nature n'a t-elle été intégrée dans les discussions ?
  • Comment peut-on penser qu'un arbre qui avait une trentaine de mètres de haut et qui est rabattu à 10 m en période de végétation puisse s'en sortir indemne ?
  • Ne rejoindra-t-il pas dans un futur proche les rangs des arbres dangereux, attaqué par les champignons à force de tailles inappropriées ?

En attendant, c'est un bien triste spectacle pour ceux qui aiment les arbres.

 

CONTACT PRESSE :
Hélène Foglar, responsable du pôle veille écologique - 04 76 42 98 44 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Marion Herbin-Sanz, chargée de communication 04 76 42 98 48 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Créée en 1972, la FRAPNA Isère a pour but la défense et la protection de la faune et de la flore sauvages, des milieux naturels et de l'environnement.
FRAPNA Isère – 5 place Bir Hakeim 38000 Grenoble – 04 76 42 64 08 - www.frapna-38.org

CP FRAPNA Inventaire Arbres remarquables

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
FRAPNA Isère

Mrecredi 13 juillet 2016
logo frapna
Cumulons nos parcours nature en Isère !

La Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère (MNEI) ainsi que certaines de ses associations membres connaissent une situation de crise sans précédent suite aux décisions de certaines collectivités publiques de diminuer brutalement leurs subventions. Ces coupes équivalent à des diminutions de plus des 3/4 des montants de soutien, entraînant des suppressions de postes salariés allant jusqu’à la moitié du personnel.

Ces mesures de licenciement économique ont dû être prises rapidement pour faire face à des situations financières inquiétantes qui se profilent encore pour 2017. Cette baisse des effectifs impacte fortement les activités de nos associations, mettant en péril la survie même des structures.

 
LA MNEI, ESPACE DE RASSEMBLEMENT POUR LES AMOUREUX DE LA NATURE
La MNEI, rassemble 37 associations adhérentes regroupant à elles toutes presque 6000 adhérents, plus de 100 emplois et des dizaines de milliers d’usagers de la nature et de personnes sensibilisées aux enjeux environnementaux actuels. La FRAPNA Isère est membre de la MNEI et soutient cette espace de mutualisation, d'échange et d'action !

Le nombre d’adhérents de nos associations environnementales a été comparé à celui des licenciés des fédérations de chasse et de pêche, plus important. Pourtant, nous avons tous notre « permis de nature » gratuit, ouvert à tous et la liberté de nous y rendre à tout moment de l’année…!

permis de nature MNEI 
 
AGISSEZ AVEC NOUS !
Si, dans le cadre de vos loisirs ou de votre activité professionnelle, vous aimez parcourir ou observer la nature ;
Si vous êtes sensibles à la qualité de notre environnement et aux enjeux actuels concernant sa protection ;
Si vous pensez que les associations environnementales ont un rôle à jouer parmi les acteurs de l’éducation à l’environnement, la connaissance et la protection des milieux naturels ou dans les réponses à apporter pour relever les défis de la transition énergétique et écologique ;
Alors nous vous proposons de soutenir la MNEI et ses associations en comptabilisant vos kilomètres et/ou dénivelés parcourus en Isère cet été et ce jusqu’à la fin de cette année ;

A pied, à cheval, en vélo mais aussi en cueillant, en observant, en grimpant, en volant ou encore en pagayant, bref à travers toute activité pratiquée en milieu naturel !

COMMENT PARTICIPER ?
> Rendez-vous sur le site www.permisdenature.mnei.fr et enregistrez vos kilomètres et dénivelés parcourus à chacune de vos sorties nature de l’été.
> Diffusez l’information à un maximum de monde autour de vous !
> Partagez vos photos sur la page Facebook de la MNEI


 

 

 

Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
mai 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
› Sortie Les hôtels à insectes
Date :  samedi, 13 mai 2017
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
› Sortie La fortêt de montagne au crépuscule
Date :  mercredi, 24 mai 2017
25
26
27
28
29
30
31

Réseaux thématiques

reseaux2

 2frapna-pres-de-chez-vous

FRAPNA Ain FRAPNA Haute-Savoie FRAPNA Savoie FRAPNA Isère FRAPNA Drôme FRAPNA Ardèche FRAPNA Loire FRAPNA Rhône FRAPNA Région

   Suivre sur Facebook Suivre sur Twitter Suivre par RSS